Archives catégorie : CORSE

29 nov

INNONDATIONS DE HAUTE CORSE NOVEMBRE 2016 – ACTIVITE PARTIELLE

INNONDATIONS DE HAUTE CORSE NOVEMBRE 2016  – ACTIVITE PARTIELLE

Suites aux intempéries, si vous subissez :

  • Soit une réduction de la durée habituelle de temps de travail de votre établissement
  • Soit une fermeture temporaire de tout ou partie de votre établissement

Vous pouvez solliciter l’activité partielle

Grace à ce dispositif, vous bénéficiez d’une allocation d’activité partielle cofinancée par l’Etat et qui vous permet de garantir à vos salariés une indemnisation d’activité partielle (aussi appelée chômage partiel ou technique) égale à 70% de leur salaire brut pendant les heures non travaillées.

En savoir plus

Retrouvez toutes les informations sur le site :

http://travail-emploi.gouv.fr/emploi/maintien-dans-l-emploi/activite-partielle-373020

Et déposez une demande en ligne :

https://activitepartielle.emploi.gouv.fr/apart/index.php/login

N’hésitez pas à contacter le cabinet EXTENDEO pour la mise en place de dispositif.

BUSINESS STORY
13 nov

BUSINESS STORY

728x90-1

EXTENDEO et André FONTANA partenaire de BUSINESS STORY

Des milliers d’experts-comptables se mobilisent pour accompagner les entrepreneurs dans leur projet de création, reprise et développement. Conseillers privilégiés des entreprises, ces experts-comptables offrent 3 rendez-vous pour faire avancer votre projet. EXTENDEO est partenaire de BUSINESS STORY en Corse et sur la région de Bastia.

Pour plus d’informations se rendre sur le site http://www.business-story.biz/

 

Crédit d’impôt pour les investissements réalisés en Corse – PLF 2017
01 nov

Crédit d’impôt pour les investissements réalisés en Corse – PLF 2017

CREDIT IMPOT CORSE Le taux du crédit impôt au titres des investissements réalisés en Corse serait porté à 30 % pour les entreprises qui ont employé moins de onze salariés et ont soit réalisé un chiffre d’affaires n’excédant pas deux millions d’euros au cours de l’exercice ou de la période d’imposition, ramené le cas échéant à douze mois en cours lors de la réalisation des investissements éligibles, soit un total de bilan n’excédant pas deux millions d’euros.

L’effectif de l’entreprise est apprécié par référence au nombre moyen de salariés employés au cours de cet exercice ou de cette période d’imposition. Le capital des sociétés bénéficiaires doit être entièrement libéré et être détenu de manière continue, pour 75 % au moins, par des personnes physiques ou par une société répondant aux mêmes conditions.

Au titre des exercices clos entre le 1er janvier 2017 et le 31 décembre 2018, lorsqu’une entreprise constate, à la date de la clôture de son exercice, un dépassement du seuil d’effectif prévu au premier alinéa du présent 3° bis, cette circonstance ne lui fait pas perdre le bénéfice du crédit d’impôt au titre de cet exercice et des deux exercices suivants.

Ce nouveau taux s’appliquerait aux investissements réalisés à compter du 1er janvier 2017.

Cette mesure a été fortement contestée par la CCI de BASTIA, car pour son président Paul TROJANI cette mesure oppose les entrepreneurs et les commerçants. Vous trouverez en lien le communiqué de presse du 6 octobre 2016.

Régime actuel

Il convient de rappeler que les petites et moyennes entreprises relevant d’un régime réel d’imposition peuvent bénéficier d’un crédit d’impôt au titre des investissements, autres que de remplacement, financés sans aide publique pour 25 % au moins de leur montant, réalisés jusqu’au 31 décembre 2020 et exploités en Corse pour les besoins d’une activité industrielle, commerciale, artisanale, libérale ou agricole. Le crédit d’impôt est égal à 20 % du prix de revient hors taxes de l’investissement éligible.

14 mai

Nouveau dispositif de Prêt de trésorerie à taux 0%

Le mardi 26 avril, dans les locaux de la CCI de Bastia et de la Haute-Corse, Paul Trojani, le président de l’institution et Jean-Christophe Angelini, le président de l’ADEC (Agence de développement économique de la Corse), ont présenté le nouveau dispositif de trésorerie à taux 0% en partenariat avec les établissements bancaires : Banque Populaire, Crédit Agricole, Société Générale, Crédit Mutuel et Caisse d’Epargne.
Considérant les effets positifs de ses précédents dispositifs « prêts à taux 0% », et consciente de la nécessité de prolonger ses actions dans ce domaine, la CCI2B avec le soutien de l’ADEC, a en effet décidé de renouveler cette année l’action de bonification d’intérêts en faveur des entreprises et des commerçants du département.
Afin de soutenir les acteurs économiques du territoire, il leur sera proposé la prise en charge des frais de dossier et des intérêts des crédits de trésorerie consentis par le secteur bancaire.
La CCI2B souhaite ainsi favoriser la relance d’activité en avant-saison, accompagner les entrepreneurs et les commerçants dans leurs relations avec leur banque, améliorer la liquidité des secteurs concernés.
Le principe ?
Il consiste à la prise en charge par la CCI2B avec le soutien de l’ADEC, des frais de dossier et des intérêts des prêts consentis par les banques pour consolider et ou restructurer la trésorerie des entreprises et des commerces de Haute-Corse, des secteurs du commerce, des services  et du tourisme.Caractéristique du prêt 
Nature : Crédit de trésorerie
Montant : De 5 000 € à 40 000 €
Durée : 18 à 24 mois maximum
Intérêts et frais de dossiers pris en charge par la CCI2BPériode
Du 15 avril 2016 au 30 juin 2016

Bénéficiaires
Les entreprises des secteurs Commerce, service et tourisme, inscrites au registre du Commerce et des Sociétés de Haute Corse.
Les entreprises ayants bénéficié des précédents dispositifs peuvent mobiliser celui-ci à condition de ne pas dépasser le plafond maximum autorisé fixé à 40 000 €.

Fonds disponibles
6 millions d’euros à taux zéro mobilisables pour les commerces et les entreprises de Haute Corse.

06 déc

FEMU QUI : Sébastien SIMONI nouveau président.

FEMU QUI : Sébastien SIMONI nouveau président.

La société de capital risque régionale FEMU QUI a tenu son assemblée générale le 5 décembre 2015, au cours de laquelle son nouveau président a été désigné.

Après de 22 années à la présidence  de FEMU QUI Jean Nicolas ANTONIOTTI a laissé la place à Sébastien SIMONI . Cette nouvelle présidence a  pour vocation de porter les projets de FEMU QUI sur le terrain de la révolution numérique du 21éme siècle.

Lire l’article de Corse matin

Lien sur le site de FEMU QUI